2857 Views |  9

Est-ce que je bois suffisamment ? Réponse dans #LoveActually #Bolero #bolerodrinks

On se rappelle tous de cette scène parmi les plus célèbres du film Love Actually mettant un accent tout particulier sur l’importance d’une bonne hydratation (sous peine de ressembler à la momie ci-dessous). 

love-actually

Soyons clairs : on doit « dire la vérité » à Noël selon le film. 

D’accord, Noël est passé depuis quelques semaines, mais on peut étendre cette règle jusqu’en avril puisqu’elle s’applique également à la période pascale (nous aurons très prochainement d’ailleurs l’occasion de lever le voile sur  les véritables activités du Lapin et des cloches de Pâques…)

Jusque dans les années 1970, on recommandait aux athlètes de ne pas s’hydrater pendant un effort sportif !

Autant dire que cette information est aussi erronée que celle voulant que l’aspirateur de table sans fil ait été inventé par la NASA …

big bang

De la fiction à la science, il n’y a qu’un pas : nous ne sommes pas totalement différents des créatures de science fiction formées de liquides, mises en scène par James Cameron dans le film Abyss en 1998 ou dans la série des Mondes d’Aldébaran de Léo. 

Le corps humain est composé en moyenne de pas moins de 60 à 65% d’eau et ce pourcentage diminue avec l’âge.

abyss

De ce fait, le besoin en eau est vital, contrairement au besoin de nourriture : on ne peut pas rester plus de 2 ou 3 jours sans eau.

Le corps humain a donc besoin de se réhydrater fréquemment puisqu’il ne sait pas stocker de réserves hydriques importantes.

Une bonne hydratation est fondamentale : elle a des effets indéniables sur la performance, sur la santé … et sur le physique ! 


 

  • L’eau permet de conserver le maintien d’une température constante à l’intérieur du corps et un bon fonctionnement du muscle cardiaque par une augmentation du volume du sang.

En conséquence, si l’on ne boit pas suffisamment, le cœur se trouve davantage sollicité : il déplace moins de sang et doit donc battre plus vite. Tout cela accroît inutilement la fatigue. 

  • L’eau permet de dissoudre minéraux, vitamines et nutriments et de les transporte en effet les nutriments vers les cellules qui en ont besoin.

    Model : Agathe Martinez – @agathe_moore_jones

  • L’eau porte également les déchets métaboliques et toxiques aux organes chargés d’élimination (rein, intestin, foie, peau) et lubrifie les articulations. 

    Si l’on ne s’hydrate pas suffisamment, l’évacuation est donc moins efficace. Cela génère en conséquence des inflammations dans l’organisme, les tendons et les articulations et notamment les si redoutées tendinites.

  • Pour les sportifs, on s’en doute, il a donc été prouvé que les performances étaient clairement meilleures avec un apport suffisant en eau. 

    Ne pas boire suffisamment conduit en effet à réduire en conséquence le flux sanguin dans les muscles.

    Une étude (Cleary et alii, 2005) a également démontré l’importance d’une bonne hydratation pour éviter le catabolisme, c’est-à-dire la destruction du muscle.

    Pour faire du muscle : il faut boire !

    IMG_0407

    Laure-Alice Bouvier – @loralisparis @loralisfitness

  • Boire suffisamment est enfin essentiel d’un point de vue esthétique ! 

Premier point, on évite un physique de raisin sec et on  apporte à sa peau ce dont elle a besoin pour être éclatante.

Image result for raisin sec

wikipédia

Second point – et paradoxalement ! – on n’oublie souvent que ne pas boire assez fait grossir !

Priver son organisme, c’est aussi le pousser à stocker. Autrement-dit, en buvant on active la diurèse et on évite une rétention d’eau particulièrement disgracieuse.

Inutile donc de passer des heures à faire du cardio, pour dégonfler, il faut déjà commencer par boire !

Au total, pour que son organisme et son métabolisme fonctionnent bien, et pour ne pas voir des chiffres superflus sur la balance … il faut s’hydrater correctement. 

Mais comment être sûr de s’hydrater suffisamment ? 

Il est clair qu’on a tendance à ne pas boire assez.

Inutile toutefois d’avaler un litre en quelques minutes, notre corps n’est capable d’absorber qu’entre 300 et 800 ml par heure.

  • Les jours où l’on transpire peu (température modérée ou pas de training), deux litres suffisent en principe à compenser la perte hydrique, d’autant que l’eau se trouve en grande quantité dans de nombreux aliments.
  • Les jours de training en revanche, les choses sont différentes. Plus le travail musculaire est intense plus une quantité importante de chaleur est générée. On a donc besoin de davantage s’hydrater avant, pendant et après sa séance de sport.

Si l’entraînement dure moins d’1 heure, on peut suivre les recommandations de l’American college of sports nutrition et opter simplement pour de l’eau.

Eau en bouteille ou du robinet ? On choisira une eau minéralisée mais pas trop afin qu’elle puisse remplir parfaitement sa fonction de solvant des déchets métaboliques.

Comme de nombreuses personnes, j’ai parfois des difficultés à boire toute la journée de l’eau seule. J’y ajoute généralement un trait de jus de citron. J’adore également les sachets de Bolero, dont un sachet se dilue dans 3 litres d’eau et qui sont sans sucre.

Les Bolero c’est ça : 

Image-1

Et on les trouve ici 

A ne pas confondre bien sûr avec le vêtement du même nom …

voguerunway SS13

Et pour un entraînement plus long (donc générateur de transpiration ? Les choses sont un peu plus complexes !

Pour des résultats optimaux (que ce soit sèche ou prise de masse) et pour éviter les blessures, on optera pour une boisson plus spécifique. C’est une question qui fera l’objet d’un très prochain article. 

bolero

@loralisparis/@loralisfitness – @agathe_moore_jones