17787 Views |  Like

Dress Like Me : Comment survivre (avec style) à une apocalypse zombie

 

Agilité, rapidité et discrétion demeurent les deux compétences principales pour se défendre contre les morts-vivants et éviter leurs attaques. Si les représentations de leurs invasions sont légion depuis des décennies, il est à déplorer que trop d’entre elles soient éloignées de la réalité.

z1

C’est ainsi que par choix artistique, un certain de nombre de documents plus ou moins romancés peuvent donner une image faussée et donc induire en erreur.

Il est indéniable que les documentaires bien connus de Georges A. Romero ainsi que ceux de Walking Dead produits en série demeurent les plus fidèles à la situation. Que les choses soient dites une bonne fois pour toutes, les zombies sont lents. Dès lors, si l’on retiendra de 28 jours plus tard ou de l’excellent Wold War Z – qui nous livre une remarquable analyse géopolitique de la situation en période d’apocalypse zombie – de très bons conseils de survie, il s’agira d’adapter sa façon de combattre.

z2

De la même façon, plusieurs programmes de mise en situation virtuelle pêchent par manque de réalisme : Il est d’ailleurs assez significatif que les entraînements militaires par simulation se fassent sur la base de Resident Evil etZombie U. On conseillera donc Diying LightLeft 4 DeadDeadrising ou Dead Island, en terme de complément de formation uniquement, les bases étant à acquérir avec les premiers.

z3 z4

Il est toutefois à déplorer qu’aucune de ces sources n’aborde la question suivante : quelle est la tenue idéale pour survivre avec style à une apocalypse zombie ? 

On rappellera que s’ils ne courent pas (leurs fibres musculaires sont bien trop atrophiées pour cela), ils ne hurlent pas non plus, ce qui peut parfois les rendre délicats à détecter : étant donné qu’ils ne chassent pas en meute, qu’ils évoluent sans cohésion et qu’ils n’ont pas de sentiment de peur leurs cordes vocales inutiles commencent à disparaître quelques heures seulement après la primo infection.

 On ne compte plus les imprudents qui, rendus inconscients par la lenteur des zombies, ont oublié de vérifier des alentours trop silencieux. Le vrai danger des morts vivants ne réside certes pas dans leur mobilité, mais dans leur nombre. Il est de ce fait très courant de se retrouver encerclé à la suite d’un comportement trop négligent. La tenue de prédilection doit donc être avant tout confortable et permettre une évacuation rapide d’un lieu infecté. De ce fait, si la robe bandage Hervé Léger reste un must en soirée entre vivants, on la conserve dans son placard en cas d’invasion. 

IMG_1714

z5

On privilégiera donc une tenue confortable, mais toujours seyante. Vous croiserez certainement des survivants en armure, en cottes de mailles, voire en combinaison anti requins. Outre de manquer de mobilité, l’habit manque certainement d’esthétisme. En revanche, une bonne alternative reste les très jolies vestes en kevlar développées par Inventive Citi qui allie à la fois protection et style.

z6 z7

En terme de tenue, l’idéal selon moi reste un joli jean (mon choix de prédilection se porte sur le noir ou sur le gris) et un haut près du corps, il reste dans l’absolu possible de tenter la robe dès lors que celle-ci permet suffisamment de mouvements.

On s’assurera toutefois de s’accorder avec le milieu dans lequel on évolue (en cas de fuite, il est bien entendu possible de passer d’un climat tempéré à des toundras hivernales et une petite robe casual – comme celle que je porte ci-dessous – ne sera pas forcément idéale pour assurer sa survie).

z8

Puis-je porter couleurs et motifs ? 

Les yeux d’un zombie sont a priori identiques à ceux d’un humain classique et Max Brooks note dans son ouvrage que les « recherches n’ont rien donné quant aux capacités visuelles des morts-vivants« . 

En revanche : il note que les zombies font tous d’excellents chasseurs nocturnes « y compris ceux dont les yeux ont disparu ». Dès lors, on peut supposer que les mort vivants ne font pas preuve d’une acuité visuelle particulière pour chasser leurs proies.

Toutefois, s’il ne semble donc y avoir aucune véritable contre-indication à porter motifs et couleurs vives, on privilégiera la prudence : un humain vivant verra nécessairement son regard davantage attiré par des tenues visibles. Il est donc probable qu’il en soit de même pour les zombies. 

Évitez donc la petite robe Diane Von Fustenberg (ci-dessous) aux couleurs criardes et choisissez des teintes sombres, plus faciles pour un camouflage efficace.pour assurer sa survie).

z9

Quelles chaussures et quels accessoires dois-je choisir ?

Les zombies possèdent une excellente oreille, Mila Jovovitch l’a bien démontré dans la série cinématographique des Resident Evil. Les études scientifiques menées en laboratoire ont en effet démontré que leur audition est 7 fois supérieure à celles des humains vivants. Outre cela, ils peuvent entendre des sons inaudibles pour un être humain moyen et savent très précisément en déterminer la provenance.

En conséquence, on évite deux choses : les bijoux bruyants, qui sont d’ailleurs susceptibles de gêner lors d’un combat. On évite aussi les colliers trop rigides qui peuvent servir de point d’accroche pour un attaquant.

Dans le même sens, on privilégiera des chaussures confortables. Out les stilettos de 12 cm qui ne vous permettront pas de vous mouvoir facilement et sans un bruit. Les baskets sont toujours une bonne option mais de mon côté j’opte plutôt pour des bottes en cuir pour deux raisons :

  • Elle protègent efficacement des intempéries (il est très désagréable d’avoir les pieds mouillés alors qu’on fuit une horde)
  • La forme de la chaussure permet de mieux protéger les mollets d’une morsure : en effet, si l’on a tendance à regarder à hauteur d’homme, on n’oubliera pas les entités coupées à hauteur du tronc susceptibles de joncher le sol et donc de vous attraper par la jambe. 

z10 zz1

Quel sac ?

Pour terminer, le choix du bon sac est également un élément crucial de la tenue parfaite. Le bon sac doit être joli, pas trop grand (on oublie les énormes sac à dos de campeur qui tassent la silhouette) et permettre de transporter des objets essentiels.

Je ne suis pas pour le choix du sac à dos, même petit. Si Chanel a récemment réhabilité ce dernier ainsi que la banane lors de la dernière invasion, de mon côté je préfère opter pour une besace à porter en bandoulière.

Celle-ci est en effet bien plus pratique pour récupérer rapidement des objets de première nécessité tels que fusées de détresse et grenades à main. On la choisit de taille moyenne pour ne pas entraver la marche et en matière semi rigide pour éviter d’abîmer le contenu. Pour la couleur en revanche, on n’hésite pas à égayer sa tenue avec une teinte un peu flash si on le souhaite.

zz2 zz3

Suivant ces conseils voilà selon moi la tenue parfaite en cas d’apocalypse zombie. Si selon les saisons on pourra opter pour un blouson plus léger, on privilégiera le plus souvent un modèle épais comme le mien, plus résistant aux morsures. Une tenue classique de fitness est également une alternative fiable sous réserve de ne pas être encerclé (une morsure intempestive est très vite arrivée et les tissus fins anti transpiration n’offrent pas une protection suffisante).

12716554_444394255757092_812113676_n 12717030_179324725773601_571033219_n

Bonne nouvelle également !

Le monde de la beauté ne semble pas non plus en danger dès lors qu’il apparaît que les zombies ne manifestent pas d’intérêt particulier en ce qui concerne les cosmétiques : soyez donc libres de vous maquiller comme vous le souhaitez (je déconseille toutefois les faux cils qui, s’ils sont mal collés, peuvent tomber inopinément pendant un combat et entraver la vision).

De la même façon, si les mort vivants ont un très bon odorat, il ne semblent attirés que par deux signatures olfactives : la chair humaine et le chocolat aux noisettes. Si votre parfum ne contient pas de cacao, vous pouvez donc l’utiliser sans crainte. A toutes fins utiles, il semble donc inutile de se grimer (voir ci-dessous) afin de tenter investir sans heurts des lieux infectés.

zzz

En conclusion, si beaucoup prennent l’excuse de la prudence pour se laisser aller à un manque d’exigence vestimentaire, il n’est pourtant pas difficile de choisir une tenue qui vous mette en valeur en période d’invasion.

Fashion is still alive !